bannière

La domotique et l'insertion des handicapés

Le site de l'habitat bioclimatique

des maisons solaires aux énergies propres

 

Dès les années 1970, c'est-à-dire bien avant que l'on imaginait l'existence un jour possible des objets connectés, la domotique était vue par nombre d'observateurs comme l'avenir de la maison. Près de cinquante après, les changements sont plus ou moins perceptibles dans la manière de vivre au quotidien, avec de grandes incertitudes sur les bénéfices réels de ces technologies, en termes de confort et d'économie d'énergie notamment. La box domotique permet une programmation à distance, mais cela reste souvent une usine à gaz, avec des pannes et des dysfonctionnements qui peuvent avoir de multiples causes.

Nouveaux enjeux sociétaux pour l'arlésienne de l'habitat depuis près de cinquante ans ?

Un nouveau champ de recherche, particulièrement inattendu, redonne un intérêt à la domotique : il s'agit de l'insertion des personnes souffant de handicap. Des laboratoires ont en effet entreprise de réunir les bases théoriques et pratiques pour construire des logements dans lesquels les personnes souffrant de handicaps pourront vivre plus longuement, de façon autonome. Il s'agit d'assister en premier lieu les personnes aux prises avec des troubles cognitifs : personnes âgées souffrant de démence, jeunes schizophrènes, adultes ayant subi un traumatisme crânien, etc.

domotique handicap

Les recherches font intervenir les domaines de la psychologie, de l’ergothérapie, de l’informatique, du génie, de la médecine et de la sociologie. Il faut notamment s’assurer que le système d’assistance aux personnes et que l’infrastructure informatique développée s’intègrent bien ensemble, ce qui réserve parfois quelques surprises. Dans le domaine des habitats intelligents, des équipes de recherchent présentent une vision et une architecture intégrées pour l’assistance cognitive aux personnes souffrant de déficits cognitifs. Les résultats de recherche et les interfaces développées peuvent non seulement être appliqués à d’autres maladies mais servir également aux personnes en santé. Les connaissances issues de tels projets pourront éventuellement être utilisées dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la protection civile.

Maion- Bioclimatique.com - Tous droit réservés b Contacts