bannière

L'eau chaude solaire

Le site de l'habitat bioclimatique

des maisons solaires aux énergies propres

 

L'eau chaude solaire est une solution destinée à réduire sa facture de consommation d'eau chaude, laquelle peut représenter jusqu'à 40 % des dépenses d'énergie d'un foyer. Le Solaire thermique consister à capter et utiliser le rayonnement des infra-rouges émis par le soleil.

eau chaude solaire


Crédit photo : https://www.sempaca.fr/category/economie-energie

 

Les objectifs peuvent être multiples :

  • chauffer l'eau sanitaire : couvrir gratuitement 80 % des besoins annuels en eau chaude
  • Chauffer un plancher basse température : réduire de moitié sa facture de chauffage
  • Chauffer une piscine d'avril à octobre : ce qui permet de doubler la période d'utilisation de sa piscine

Sem paca Toulon rappelle qu'il existe un type de capteurs adapté à chacun des besoins :

  • capteur vitré pour la production d'eau chaude sanitaire et le chauffage
  • capteur sous-vide pour le chauffage et la climatisation
  • capteur simplifié (moquette solaire) pour le chauffage des piscines

Il est possible de préchauffer l'eau en hiver et d'avoir de l'eau chaude gratuite pendant toute la belle saison. Selon les données figurant dans le site plombier toulon, la mise en place d'un capteur de 2m² alimentant un ballon de 100 litres installé en amont de la production existante permet d'obtenir le préchauffage (entre 25° et 50°C) de l'eau du réseau, très froide en hiver (entre 6° et 12°C) et, en été, de produire chaque jour, 200 litres d'eau chaude à plus de 60°C. Des aides financières de l'ADEME et de la Région peuvent couvrir jusqu'à 50% des frais d'installation. Un crédit d'impôt est également possible s'il s'agit de la résidence principale.

Alternativemnent, il est possible de remplacer un vieux cumulus électrique. La mise en place d'un ballon électro-solaire de 200 litres (en remplacement du ballon électrique) et de 4m² de capteurs permet de couvrir, toute l'année, les besoins en eau chaude d'une famille de quatre personnes. Une aide de l'ADEME et de la Région peut être octroyée.

Enfin, il est possible de réduire l'usure et donc prolonger l'usage et la vie de sa chaudière. Un ballon solaire de 300 litres équipé d'un double échangeur et 6m² de capteurs permet d'arrêter sa chaudière hors période de chauffage (xi mois de l'année) et de bénéficier, en hiver, grâce au deuxième échangeur, des calories de la chaudière pour compléter l'apport solaire. L'ADEME et la Région proposent également des aides pour ce cas.

Maion- Bioclimatique.com - Tous droit réservés b Contacts