bannière

L'inertie thermique

Le site de l'habitat bioclimatique

des maisons solaires aux énergies propres

 

Avant de démontrer la nécessité d’utiliser des matériaux adaptés, il est important de noter que le confort thermique d’une pièce est défini par deux paramètres indissociables : la température de l’air et la température des parois.

En effet, la différence entre ces deux températures ne doit pas être supérieure à 3°C. Par exemple, un air chauffé à 22°C dans une pièce où les murs rayonnent à 15°C sera très inconfortable à l’inverse d’un air chauffé à 18°C et des parois rayonnant à 16°C. La différence de comportement thermique entre les trois parois ci-dessous s’explique par la capacité de stockage thermique de certains des matériaux qui les composent. Cette capacité thermique détermine leur inertie.

Plus elle est élevée, plus le matériau est capable de stocker ou de restituer des quantités importantes de chaleur (ou de fraîcheur en été).
Par ailleurs, plus l’inertie est forte, plus le matériau mettra de temps à s’échauffer ou à se refroidir, plus elle est faible, moins il en mettra.

Maion- Bioclimatique.com - Tous droit réservés b Contacts