bannière

L'isolation des murs par l'extérieur

Le site de l'habitat bioclimatique

des maisons solaires aux énergies propres

 

Vous avez l’intention de faire isoler votre maison ? Il s'agit du type de travaux le plus bénéfique actuellement, en raison des économies d'énergie procurées, mais également des incitations financières octroyées en France. Pour bien connaître le dispositif, ce site explique tout sur les CEE (certificats d'économie d'énergie). Le présent article aborde les principaux atoutsde l’isolation des murs extérieurs. isolation extérieure

Les différentes sortes d’isolation

Il existe différents types d’isolations : l’isolation sur isolant, l’isolation par bardage, l’isolation par vêture et l’isolation par vêtage. Ces systèmes se distinguent par la manière dont ils sont élaborés, les matières isolantes et les matériaux de revêtement utilisés.

L’isolation sur isolant

Cette technique consiste à fixer un enduit mince (à base de liants organiques) ou un enduit hydraulique (à base de chaux, de ciment ou de sable) sur un isolant pouvant être de la laine de roche ou du polystyrène expansé ignifugé, qui devra être étalé sur la face extérieure du mur.

L’isolation par bardage

Le système de bardage, quant à lui, consiste à fixer un revêtement pouvant être des tuiles, carreaux de céramiques, bois en bardeaux, bois en clins, sur une ossature secondaire fixée au niveau du mur. Le type d’isolant utilisé est généralement de la laine minérale non hydrophile, liège ou polystyrène expansé. Ce système est employé depuis déjà plusieurs années.

La technique de vêture

L’isolation par vêture utilise des laines minérales non hydrophiles. Pour le revêtement, le matériau le plus servi est la pierre, celle-ci est attachée directement au mur, au moyen d’attache préalablement installées sur celui-ci. Entre l’isolant et la pierre, il faut un vide de 2 cm au minimum.

Le système de vêtage

En optant pour ce système, on a le choix entre plusieurs matières isolantes ; par exemple, de la laine minérale, polystyrène extrudé, polystyrène expansé ignifugé, etc. Le principe est de fixer l’isolant sur la paroi extérieure du mur, ensuite y poser un revêtement. Pour ce dernier, le choix est assez large : matières plastiques, pierres attachées, enduits, etc. La fixation de l’isolant se fait généralement avec des vis chevillées.

 

Maion- Bioclimatique.com - Tous droit réservés b Contacts